Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Chroniques de Noël N. Ngabissio (Mediatop1)

Nous apprenons le 29 mars 2020 le décès de l'ancien ministre français de l'Economie Patrick Devedjian, terrassé pas le Covid 19.

https://img.over-blog-kiwi.com/0/58/51/95/20200329/ob_88fb4d_patrick-devedjian-1.jpg#width=640&height=360

Une personnalité respectée et intègre (Ph. x...)

Frappé effectivement par ce satané Coronavirus, Patrick Devedjian est brusquement décédé le dimanche 29 mars. Surprise pour tout le monde, car après avoir été testé positif il y a quelque jours et présenté des symptômes sérieux, il semblait aller  mieux ... et avait posté sur Twitter qu'il allait bien mieux, tout en rendant un vibrant hommage aux personnels de Santé qui se dévouent, bravent le danger pour sauver des vies.

Beaucoup de tristesse... dans sa famille à laquelle nous adressons nos condoléances et de la tristesse aussi dans l'ensemble de la classe politique française, de Droite comme de Gauche, et dans sa ville d'Anthony  dont il était le Maire!

Cette forte personnalité, homme de conviction, qui fut à plusieurs reprises Ministre (de l'Economie ou du Développement économique) sous les présidences de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, était bien connue pour son intransigeance sur le valeurs républicaines, les Droits de l'Homme et l'intégrité dont doivent faire preuve les hommes au pouvoir. Souvent très engagé, il avait épousé la cause arménienne, communauté à laquelle il appartenait.

Patrick Devedjian a fait partie du groupe de Jeunes Loups politiques (originaires des Balkans avec Sarkozy et Balkany, etc.) du Département 92 (Hauts de Seine) dans les années 70-80, cornaqués par Jacques Chirac au sein de son parti gaulliste (sous ses différents sigles  : UDR, RPR, etc). 
L'homme s'est quelque peu éloigné de son ami Nicolas Sarkozy quand celui-ci, succédant à son tuteur à Neuilly Charles Pasqua et devenu Ministre de l'Intérieur en 2002, se rapprochait dangereusement de l'Extrême-droite raciste en fustigeant quotidiennement dans ses tournées en banlieues parisiennes les "immigrés" et leurs enfants (la Racaille) qu'il avait ainsi racialisés et en vantant on ne sait quelle "identité française", avant de créer tout un Ministère chargé de l'Immigration et de l'Identité française (?) confié à un brave ministre venu de la de Gauche, pêché dans les eaux Socialistes (PS) de l'époque. Les Français n'ont toujours pas compris de quoi il s'agissait. Pas plus d'ailleurs que les immigrés tant honnis. Mais cela est une autre histoire.
Ceci vaudra à Patrick Devedjian d'être écarté des postes ministériels quand en 2007 "son ami" Sarkozy accède à la Magistrature suprême.

Toujours est-il qu'il continue à manifester son indépendance d'esprit. Notamment quand deux années plus tard, il dissuade publiquement Nicolas Sarkozy, Président de la République de commettre l'acte de népotisme du siècle en faisant désigner à la présidence de l'Etablissement Public de la Défense à Neuilly son propre fils alors étudiant et qui venait de rater sa Deuxième année de Droit à la Faculté de Paris. La jeune ministre Rama Yade (d'origine sénégalaise) elle aussi, va critiquer publiquement ce projet digne des républiques bananières sud-américaines ou de la Corée du Nord.

Malgré sa présence dans l'entourage de Sarkozy, son nom n'a jamais été associé - de près ou de loin - aux multiples "affaires" trébuchantes et sonnantes qui ont jalonné ce fameux quinquennat de l'ancien jeune Maire de Neuilly et éclaboussé certains de ses proches et amis.

La disparition de Patrick Devedjian, cet homme intègre qui achetait lui-même ses beaux costumes (il était toujours fort élégant) laisse un grand vide dans la Droite républicaine française.

Qu'il repose en paix et que la terre lui soit légère .  N.N.N.

 

Jeune Loup chiraquien

Signé : Nöel N. NGABISSIO
Directeur de la Rédaction
Afrique Horizon Mag
 
Abonnez-vous à la version Papier d'Afrique Horizon Mag
et contactez-nous par e-mail : afrique.horizon21@gmail.com
Tél : (+33) 7 58 40 26 20      (Paris)
 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article