Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Mediatop1 Chroniques de Noël Ngabissio

Mediatop1 Chroniques de Noël Ngabissio

Noël NGABISSIO, journaliste indépendant, analyse et commente l'actualité politique et économique française, africaine et internationale

Partager cet article

Repost 0

Présidentielles en France : Fillon mis en examen pour détournements de fonds publics et corruption en appelle au seul "Suffrage universel " pour le juger. Haro sur les Juges manipulés bien sûr par François Hollande... Fillon le vertueux a manifestement un rapport incestueux avec le pognon et les costards de luxe offerts par des amis anonymes

Chroniques de Noël N. Ngabissio (Mediatop1) — PolitiquePolitique et social

Avec des revenus de 20 000 euros nets par mois, François Fillon, le candidat de la Droite  (Les Républicains) aux Présidentielles de 2017 a avoué le 03 avril 2017 sur BFM-TV qu'il n'arrive pas à mettre de l'argent de côté ! Cet homme a manifestement une relation incestueuse avec l'argent, disons plutôt le pognon.

Ancien Premier Ministre du sulfureux Président Sarkozy de Nagy Bogsa, (le mec aux très nombreuses casseroles judiciaires et montres de luxe Rolex), puis parlementaire, le vertueux monsieur Fillon vit aux dépens de l'Etat à travers son épouse et ses enfants via des emplois probablement fictifs, ses nombreux costards sur mesure cousus chez Arnys (Paris) facturés 6 500 euros/pièce et ses deux montres de luxe (valeur totale 25 000 euros) sont payés par des mécènes pour le moins douteux tels que l'inénarrable avocat libano-franco-africain Robert Bourgi - habitué des antichambres et couloirs des palais présidentiels africains - grâce sans doute à l'argent piqué à quelques naïfs chefs d'Etat africains qui pensent s'assurer ainsi la protection ... du futur président français auto-proclamé.

Mais quand Fillon sera président de la République comme il en est convaincu, tenez-vous bien, ce serons nous les Français (vous et moi) qui allons raquer pour entretenir son somptueux train de vie : sonchâteau de Beaucé près de Sablé dans la Sarthe, sa belle résidence parisienne et surtout ses costumes trois pièces sur mesure et ses vestes anglaises de gentleman farmer commandés bien entendu chez Arnys. 

Et alors ? Ca vous choque ? Eh ben, c'est pareil ! La Droite des Républicains s'en fout.

Bras d'honneur aux Français

Vous êtes pas contents ? Allez, circulez, il n'y a rien à voir.

Voilà donc , la Justice aux basques, François Fillon, notre passionné de costards sur mesure hors de prix (6 500 euros/pièce) payés en espèces naturellement, et par des "bienfaiteurs anonymes" vite retrouvés - fait un bras d'honneur aux Français, ces " veaux " comme disait un Général français bien connu né à Lille.

Et alors, s'il peut se faire entretenir par des "amis" prodigues, où est le mal, même s'il gagne lui-même des millions en politique? L'avenir appartient aux margoulins, à ceux qui savent se débrouiller, exploiter des filons, les points faibles de l'Etat.

"Un sou, c'est un sou", dit-on avec l'accent dans mon Auvergne natale. Et puis, Fillon ne va pas laisser le monopole des costards de luxe et des apparts prestigieux aux seuls présidents des états pétroliers d'Afrique, qui acquièrent à tout va des "biens mal acquis" dans l'Hexagone. Le train de vie présidentiel avant l'heure (avant même de gagner les élections) ça compte : Fillon veut anticiper. Ce n'est pas pour rien qu'il possède déjà un château à Beaucé près de Solesmes dans la Sarthe, comme Giscard ou Chirac en Auvergne... Sarkozy de Nagy Bogsa possède bien ses fameuses Rolex, n'est-ce pas ?

Le Général de Gaulle mis en examen

" Voit-on le Général de Gaulle mis en examen ? " interrogeait, goguenard, le vertueux François Fillon, parangon de vertu, durant la campagne électorale des primaires de la Droite qu'il finira par remporter, perçu  comme la personnalité la plus honnête des candidats devant un Nicolas Sarkozy de Nagy Bogsa bardé de multiples mises en examen et autres garde à vues, un Sarkozy qui baissait les yeux lors de la campagne des primaires et un Alain Juppé condamné pour emplois fictifs à la Mairie de Paris.

Mais mis en examen le 14 mars 2017 pour " corruption et détournements de fonds publics ", enrichissement personnel sur fonds publics et déclarations mensongères sur sa fortune, faux et usage de faux et j'en passe et des meilleures, il a pensé relancer sa campagne polluée en organisant une solennelle conférence de presse le 1er mars 2017... pour exorciser les effets destructeurs de sa mise en examen attendue (qui surviendra le 14  mars 2017).

La peur de perdre ces élections présidentielles d'avril-mai 2017 qui étaient, pensait-il, acquises, pliées pour lui, affole Fillon qui perd tout sens de la dignité et du   discernement ainsi que son parti "Les Républicains" au moment où les sondages le donnent au premier tour (Fillon) en troisième position avec 17,5% seulement des voix derrière Emmanuel Macron qui caracole en tête à 26,5%, suivi de Marine Le Pen du Front national (extrême Droite) avec 25,5%.

Affolement général donc chez Les Républicains et chez l'homme de l'éthique irréprochable (ça c'était avant !) qui a utilisé sa famille nombreuse, (sa femme Pénélope Fillon aurait reçu plus de 900 000 euros, près d'un million d'euros de salaire sur un travail non concrétisé) et ses enfants (alors étudiants qui auraient perçu plus de 87 000 euros comme honoraires d'avocats-conseils et salaires de conseillers auprès de leur père) pour des emplois manifestement fictifs, selon les premières enquêtes et qui enrichissaient (illégalement !) le ménage Fillon. Merci pour les pauvres étudiants, fils d'ouvriers ou de Français moyens, qui doivent trimer dur la nuit à 650 euros par mois pour payer leurs études. Pourquoi ne sont-ils pas des enfants Fillon ? Tant pis pour eux !

Notez que ses enfants lui rétrocédaient les sommes perçues à l'Assemblée nationale : un sou est un sou, n'est-ce pas, comme on dit chez moi..., etc.

Pourquoi cet homme qui se situait jusqu'ici au-dessus de tout soupçon a-t-il du mal à justifier clairement, à prouver la réalité du travail de sa femme et de ses enfants auprès de lui comme parlementaire qu'il était et qu'il demeure. Pourquoi tente-t-il par des moyens détournés de délégitimer la Justice française et pense que l'élection présidentielle doit être liée au sort judiciaire d'une personne comme lui qui est mise en examen, fut-il ancien Premier ministre ! Mme Pénélope Fillon n'a jamais disposé d'un simple badge de l'Assemblée nationale et on ne trouve aucun texte, aucun élément probant justifiant de son travail comme assistante parlementaire de son mari ou de son suppléant.

Alors Fillon dramatise, il perd complètement ses nerfs, joue la tragédie grecque, parle " d'assassinat politique " par les juges qui ne respectent pas on ne sait quelle trêve judiciaire pour élections présidentielles, parle de " guerre civile " contre lui. Quelle est cette trêve judiciaire que la Loi ne prévoit absolument pas. Alors il s'embarque dans la sempiternelle thèse du complot, de la machination ourdie par la Justice sur instigation, sur manipulation - bien entendu - du diabolique François Hollande. Une attaque très violente, en règle, contre la Justice française, contre les Institutions françaises.

Minable comme défense. Alors qu'il suffirait que M. Fillon prouve clairement la matérialité du travail de son épouse et de ses enfants comme attachés parlementaires pour que l'affaire soit close ! Et tout doute levé. Même si l'affaire des costumes de luxe offerts 47 000 euros et payés en espèces ainsi que le prêt de 50 000 euros accordé sans intérêt par l'ami éditeur Ladreit de Lacharrière mais caché au Fisc continueront de poser le problème.

Ce cher Monsieur Fillon n'est certainement pas conscient du fait que les hommes politiques ou les cols blancs délinquants ne sont pas au-dessus des Lois. Il s'agit donc bien d'une fuite en avant maladroite face à la surprise des Français scandalisés par ces scandales et qui orchestrent un concert de casseroles sur son passage et à ses meetings.

Quand il faisait verser de l'argent public à sa famille par ces emplois fictifs - argent qui lui a été rétrocédé en grande partie par ses enfants -  il n' a pas pensé que cet argent ne lui appartenait pas et que cela était tout simplement du vol, du détournement de l'argent public, de l'argent des Français, notre argent à tous. Oui, décidément Fillon a un rapport ambigu avec l'argent, l'argent des autres. Premier Ministre de Sarkozy de 2007 à 2012 avec un salaire supérieur tout compris à 20 000 euros par mois, logé, nourri et véhiculé avec des domestiques de service, puis parlementaire avec plus de 20 000 euros par mois et 9 000 euros pour son ou ses assistants parlementaires, il trouve le moyen de se faire entretenir pour son habillement. Ses costumes de luxe sur mesure à 6 500 euros/pièce et ses montres de prix sont payés par des "amis" mécènes..., cela sent le trafic d'influence tout simplement.

Et cela ne le choque pas de se faire entretenir. On appelle cela de la corruption pure et simple. Au mois de février dernier, alors que la Justice enquêtait sur les emplois fictifs de son épouse et ses enfants et sur son recel d'abus de biens sociaux, il se fait payer deux nouveaux costumes payés 13 500 euros par le fameux donateur "anonyme" bien connu dans les milieux et les réseaux de la Françafrique , l'avocat Robert Bourgi qui raque en espèces. Vous avez dit bizarre... ?

Alors Monsieur Fillon s'en remet au suffrage universel qui seul doit le juger ! Le suffrage universel qui va l'absoudre sans qu'il justifie la réalité des emplois présumés fictifs de son épouse et ses enfants. Il faudra désormais que le Suffrage universel juge tous les Français - y compris les trafiquants de drogue -  pas seulement les cols blancs véreux et autres parlementaires ou anciens ministres et Premiers ministres délinquants. Désormais, le "suffrage universel " doit se substituer à la Justice. Montesquieu aurait apprécié cette nouvelle séparation des Pouvoirs. Pardi !

Bizarre, cette nouvelle forme de Justice rendue directement par le suffrage universel. Fillon est un justiciable divin que seul peut juger le suffrage universel. On se demande comment ce fameux suffrage universel organise des procès pour les autres Français non candidats aux présidentielles et qui ne sont ni anciens Premiers Ministres ni députés, ni parlementaires européens ! Fillon est manifestement aux abois et le suffrage universel le sanctionnera effectivement, mais en le blackboulant dès le premier tour des présidentielles qu'il va ... perdre.

En fait, perdu pour perdu, Fillon veut d'ores et déjà faire porter la responsabilité de son échec à la Justice française e et du gouvernement de François Hollande. Mais ce faisant, il fait perdre son camp par un entêtement désespéré. Il joue son va-tout pour se donner une image d'homme volontaire, inflexible, de pilote automobile. " Un combattant ", dit-il.

Qui combat-il ? Ses propres turpitudes ?

Ses détournements d'argent public, avec la complicité active de sa femme et ses enfants ?

Depuis une quinzaine d'années, ce cher Fillon se faisait passer pour l'Homme politique le plus vertueux, le plus honnête, fustigeant ses amis comme Nicolas Sarkozy plusieurs fois mis en examen et en garde à vue, Alain Juppé condamné pour emplois fictifs à la Mairie de Paris, Eric Woerth, ancien trésorier de la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy et ancien ministre des Finances de Sarko, etc...

Le Général de Gaulle mis en examen ?

Lui-même avait déclaré sur une chaîne nationale de Télévision que s'il était mis en examen, il ne se présenterait absolument pas à l'élection présidentielle d'avril 2017. "On ne voit pas le Général de Gaulle mis en examen", avait-il claironné pompeusement.

Puis, piteusement, il est revenu aujourd'hui sur ces déclarations grandiloquentes pour dire en bombant le torse qu'il sera tout de même "candidat même mis en examen ". Alors il sonne une fausse charge contre la Justice française, avec tous les insulteurs publics connus de son camp... Mais le camp des Républicains a commencé à se fissurer. Bruno Lemaire, membre éminent de son équipe de campagne a préféré démissionner ce mercredi-même 1er mars du staff électoral de Fillon, candidat à casseroles. Suivi quelques heures après par Arnaud Robinet, député-Maire Les Républicains de Reims, proche de Bruno Le Maire. Henri Guaino, ancien conseiller et plume de Nicolas Sarkozy dont il est resté très proche, actuellement député Les Républicains juge Fillon totalement.. disqualifié pour rester candidat aux présidentielles. Stéfanini le directeur de sa campagne a démissionné ainsi que le trésorier; le centre UDI a suspendu sa participation à sa campagne avent de revenir à reculons. Yves Jégo, ancien ministre de Sarkozy, membre éminent de l'UDI, a rejoint Emmanuel Macron. Certes l'hémorragie, la débandade s'est arrêtée, puisque Alain Juppé, second aux primaires de la Droite, a renoncé à être la Plan B devant l'obstination absurde et irresponsable de Fillon à rester le candidat de la Droite. Alors Nicolas Sarkozy et ses fidèles (Baroin, Wauquiez, etc), toute honte bue, ont décidé de suivre tout de même Fillon jusqu'au bout. C'est-à-dire jusqu'au naufrage électoral annoncé aux Présidentielles d'avril-mai 2017. Dans l'espoir de ramasser les morceaux du parti Les Républicains, après la défaite, avec le concours des Sarko-Boys,  Baroin et Wauquiez.

Moralité : Fillon a déjà perdu l'élection présidentielle et va détruire son camp. N'est pas Donald Trump qui veut.

Heureusement, son ami de trente ans Nicolas Sarkozy est là pour ramasser les morceaux et les recoller à son profit.

A bientôt, chers lecteurs. L'actualité des Présidentielles nous gâte... NNN

 

 

 

 

Dernière minute

Au secours, la Françafrique revient dans la campagne de Fillon...

Il est confirmé par les enquêtes en cours que le "donateur anonyme" qui a payé en février dernier les deux derniers costumes de François Fillon à 13 500 euros - soit 6 750 euros/pièce -  n'est autre que le sempiternel avocat Robert BOURGI. Celui-là même qui s'est spécialisé dans les réseaux maffieux de la Françafrique et surtout dans le convoyage des malettes d'argent (en millions d'euros soit des milliards de F Cfa)  provenant des Chefs d'Etats africains (bien connus et affidés des intérêts privés français) et destinées aux candidats des présidentielles françaises, voire à des Présidents de l'Hexagone en exercice. Kadhafi est mort pour rien...  

(Feuilleton à suivre...)

 

 

Infos Société Civile

Soutien scolaire pour vos enfants

Niveau Lycée

Oxygen Plus Coaching

En Région Parisienne et dispensée par des Professeurs retraités de l'Education Nationale. De la Seconde à Bac + 2 et toutes Prépas. Toutes matières. Des prix associatifs 50 %moins cher.

Contactez directement

Oxygen Plus Coaching

Téléphonez au 09 81 30 45 33 (fixe) et 06 4194 04 75

e-mail : oxygen.plus.coaching@gmail.com 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article