Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Mediatop1 Chroniques de Noël Ngabissio

Mediatop1 Chroniques de Noël Ngabissio

Noël NGABISSIO, journaliste indépendant, analyse et commente l'actualité politique et économique française, africaine et internationale

Partager cet article

Repost 0

Copé l'ayatollah de la Droite décomplexée veut la peau de Christiane Taubira

Chroniques de Noël N. Ngabissio (Mediatop1) —

Jean-François Copé, nouvel ayatollah de la Droite décomplexée trépigne et veut la peau de la ministre de la Justice, la Guyanaise Christiane Taubira

Pourquoi Jean-François Copé, le Président fraudeur (élu en fraudant les élections au sein de on propre parti) de l'UMP et thuriféraire maladroit (comme la passionaria Nadine Morano) de l'idole de Droite Nicolas Sarkozy, ancien président de la République qui traîne tout de même pas mal de casseroles (on compte jusqu'à dix affaires plus ou moins en cours contre l'ex-Président Sarkozy), veut-il "assassiner" politiquement Christiane Taubira, la ministre "Noire" du Gouvernement français dont elle est Numéro 2, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux ?

C'est simple : parce que Jean-François Copé, comme son gourou, a peur de la Justice française. Il ignore que la Justice est indépendante totalement sous la Gauche et que les procureurs-Sarkozy à Nanterre ou ailleurs, les pratiques interventionnistes anciennes, n'ont plus cours.

- Voici un homme, Jean-François Copé, qui est soupçonné d'avoir fricoté avec un intermédiaire douteux, Ziad Takiedienne. Cet intermédiaire est mouillé dans le scandale des rétro-commissions reçues du Pakistan après une vente par le gouvernement français de Droite (avec Edouard Balladur comme Premier Ministre), rétro-commissions qui se sont chiffrées à plusieurs milliers d'euros qui sont allés dans les poches de plusieurs membres du clan alors au pouvoir. Un intermédiaire qui est également impliqué (il l'a revendiqué lui-même) dans le scandale du probable financement par le guide libyen Moammar Kadhaffi de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007 (accusation confirmée par le propre fils et collaborateur direct du Président libyen assassiné lors de l'intervention française en Libye. Takiedinne, un intermédiaire qui offrait alors à Jean-François Copé des montres-bracelets Rollex (plus de 10 000 euros pièce !) habitué de sa résidence et de sa piscine.

- Voici un homme, Jean-François Copé, qui n'a pas eu froid aux yeux de frauder aux élections de Président de son propre parti, contre le candidat réellement élu François Fillon, pour se propulser sans complexes à la tête de l'UMP avec la complicité de quelques acolytes, un rôle au-dessus de ses compétences et de son comportement qui manifestement ne lui va pas du tout...

L'UMP regorge de personnalités respectées comme par exemple Alain Juppé ou François Fillon, et ce sont les "décomplexés malhonnêtes" qui ont réussi à s'en approprier la direction !

- Voici un homme, Jean-François Copé que la Justice française soupçonne d'avoir fait surfacturer par des sociétés dirigées par ses amis et anciens collaborateurs les prestations liées à la campagne électorale présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012, campagne qui a abouti à la chute de l'idole de la Droite ! Et à la faillite de sl'Ump qui a dû faire appel à la générosité publique pour récolter 11 millions d'euros par la quête dite Sarkothon.

En attendant que la Justice termine ses instructions et enquêtes et qu'elle mène à bonne fin, Copé est aux abois et veut enfumer les François en déplaçant les affaires vers les JUges et la Ministre de la Justice. Ceci d'autant plus que son gourou, l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, le grand chef passionné des fichiers de police sur les Français chaque fois qu'il était aux affaires, lui qui se prenait pour le "Premier Flic" de France, est lui-même peu serein. Il s'est fait avoir bêtement comme un bleu, à propos des écoutes téléphoniques légales diligentées par les Juges, malgré qu'il ait cru les semer en faisant acheter pour lui et par son très "honnête" avocat Herzog, (qui n'est pas un menteur par Toutatis !), une fausse ligne téléphonique SFR sous le faux nom de Paul Bismuth. Applaudissements et merci pour le pauvre Paul Bismuth, un Français dont on a ainsi usurpé l'identité et qui vit aujourd'hui en Israêl.

Des vraies méthodes de voyous et de truands, totalement indignes d'hommes et de femmes politiques de conviction, scrupuleux, à ce niveau de responsabilité.

Hélas, malgré les fatwas définitives et incongrues de Jean-François Copé contre sa bête "noire" Christiane Taubira que les racistes de la Droite décomplexée considèrent comme le "maillon" faible du Régime de Gauche au pouvoir, le Président de l'UMP n'aura pas la peau de cette Guyanaise . L'Ump et Copé croient fragiliser et atteindre le "faible" Président François Hollande, Président "normal" à travers la Garde des Sceaux.

Preuve que la campagne d'Hollande-bashing orchestrée par l'Ump et Nicolas Sarkozy va s'accélérer à la mi-mandat.

Raté, monsieur Copé... pour cette fois. On recommence bientôt ? Alors à la prochaine.

Mais au fait, Copé, l'homme pressé, ne peut-il pas attendre le retour au pouvoir de son idole-gourou Nicolas Sarkozy en 2017 ou que lui-même Jean-François Copé soit élu à la Présidence de la République en 2017 pour satisfaire sont obsession maladive de détricoter le gouvernement de la France chaque jour et chaque fois que les juges lui courent après ?

Nommer le Gouvernement de la France est la prérogative du seul Président de la République sur proposition de son Premier Ministre. Le Président de l'UMP ne peut qu'invectiver et hurler chaque jour contre les membres du Gouvernement de Gauche.

La caravane passe...

Noël N. NGABISSIO

Journaliste indépendant.

Je décrypte pour vous l'actualité française, africaine et internationale

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article